Dans l’espoir de réaliser une économie, certains acheteurs optent pour l’achat d’un bien immobilier avec travaux.

Pourtant, ce choix n’est pas sans danger. Quels sont les avantages et inconvénients d’une telle opération ? Quelles précautions faut-il prendre quand on acquiert son logement de cette manière ?

 

Dans un contexte où l’immobilier neuf n’est pas à la portée de tous, acheter un bien avec travaux peut s’avérer financièrement intéressant. Cependant, il est important de mesurer avec l’aide d’un architecte l’ampleur des travaux et des coûts qu’ils peuvent entraîner pour déterminer si le projet est réellement une bonne affaire. L’acheteur n’est pas à l’abri d’éventuels complications ou imprévus.

La rénovation, et d’autant plus la transformation, sont affaire de spécialistes.

On ne peut pas déplacer une cuisine ou créer une salle d’eau n’importe où. Modifier la typologie d’un appartement ancien n’est donc pas si anodin. De plus, tous travaux nécessitent de déposer une demande à la Commune qui déterminera la nécessité d’une mise à l’enquête et dans le cas d’une PPE, il est important d’avertir l’administrateur, lequel s’assurera de la conformité des travaux avec le règlement de PPE, par exemple pour des travaux impactant l’esthétique de la façade. Certaines précautions sont donc à prendre pour s’assurer qu’un projet soit profitable à l’acheteur.

rénovation appartement dans une ferme

En premier lieu, le principal avantage dans l’achat d’un bien avec travaux est son prix attractif. En effet, un bien nécessitant des travaux sera proposé à un prix bien plus bas que celui d’un bien équivalent en état d’habitation. De plus, les prix de vente bénéficient du fait que les biens avec travaux se vendent généralement plus difficilement qu’un bien sans travaux, par conséquent les marges de négociations sont généralement plus importantes. Quant aux frais de notaire, ils sont revus à la baisse puisqu’ils sont calculés en fonction du prix d’achat et non du coût total de l’opération.

Les économies peuvent être d’autant plus conséquentes si l’acheteur réalise lui-même quelques travaux, comme la peinture ou la pose d’un parquet par exemple. Pour les travaux plus techniques comme l’électricité, la menuiserie ou encore les installations sanitaires, il est préférable de faire appel à des professionnels. Des aides financières peuvent également être accordées à l’acheteur. En Suisse, les cantons subventionnent les projets de travaux s’inscrivant dans une démarche d’amélioration de la performance énergétique (voir l’article CECB+).

Rappelons que l’achat d’un bien avec travaux peut également représenter un risque financier important, notamment si la réalisation des travaux s’avère plus coûteuse que prévue, ou que l’estimation de la durée des travaux a été sous-estimée, impliquant un retard de l’emménagement. Une telle acquisition est un réel investissement personnel qui peut facilement s’avérer éprouvant, surtout lorsqu’il s’agit de s’imaginer, organiser et réaliser les travaux.

rénovation logement dans une ferme vaudoise

Quelques conseils peuvent aider à réaliser une bonne affaire en achetant un bien avec travaux. Tout d’abord, ne vous fiez pas aux estimations avancées par le vendeur ou l’agence immobilière en charge de la vente. Prenez en compte une marge importante pour pallier les imprévus et mauvaises surprises qui ne manqueront pas d’apparaître en cours de chantier, impactant le coût total ou la durée des travaux. Pour de plus gros chantiers, il est recommandé de solliciter les services d’un architecte spécialiste de la rénovation, dont les références sur des travaux similaires sont probantes, et qui sera plus à même de chiffrer les travaux et faire appel à un réseau d’artisans qualifié.

 

A LIRE EGALEMENT SUR LE BLOG DE NOTRE PARTENAIRE

Blog architecture rénovation en suisse