Zone résidentielle aux portes de Genève. Le projet s’insère dans un tissu résidentiel de villas situé en zone 5. La parcelle était occupée par une villa des années 1970, sans grand intérêt, qui a été démolie. La nouvelle construction est implantée perpendiculairement à la route cantonale, éloignée des nuisances. 

Villas mitoyennes THPE jardin

Architectes
Entreprise Générale

Les villas sont bien desservies par les transports publics, à proximité de l’école du Bois-Gourmand et de la jolie petite forêt qui entoure la route de Veyrier. Les logements traversants Nord-Sud sont généreusement “ouverts” sur les jardins et jouissent d’une belle vue sur le Salève.


Ferblanterie-Etanchéité 

Le secteur n’est pas soumis à un plan de quartier, cependant une dérogation de densité maximale (0.48) a été demandée et une coordination étroite avec la Commune de Veyrier a été établie dès le début des réflexions. 

Villas mitoyennes THPE entrées

Au vu des qualités de très hautes performances énergétique (THPE) du projet, la dérogation et l’augmentation de la densité ont été accordées, à la condition expresse que la réalisation comprenne une excellente isolation thermique, des panneaux solaires, une pompe à chaleur (PAC) et l’élimination de tout pont thermique.

La procédure d’autorisation de construire a duré 6 mois, ce qui est rapide pour une demande dérogatoire qui nécessite à la fois l’adhésion de la Commune et de la Commission d’Architecture.

Typologie ouverte et lumineuse. Les espaces de jour au rez-de-chaussée sont ouverts, simplement délimités par des parois et des noyaux “libres” dont il est possible de faire le tour. Cette fluidité s’inspire des typologies de Mies van der Rohe.

Villas mitoyennes THPE séjour
perspectives ouvertes et des percées cadrées sur l’extérieur
Installations électriques
Villas mitoyennes THPE intérieur
Séjour traversant nord sud
Villas mitoyennes THPE escalier
l’escalier central conduit aux espaces de nuit et permet de rejoindre directement le parking

L’organisation spatiale épurée permet des perspectives ouvertes et des percées cadrées sur l’extérieur. Au sommet de l’escalier central se développent les espaces de nuit, plus intimes, plus cloisonnés, ils sont distribués par un hall central baigné de lumière naturelle.

Le sous-sol est dédié aux locaux techniques, buanderie et rangements. Un vestiaire permet d’accéder au parking commun comprenant deux places par habitation, libérant l’espace extérieur de tout véhicule, pour plus de sécurité et de liberté.

Villas mitoyennes THPE cuisine
des noyaux “libres” dont il est possible de faire le tour offrent une fluidité inspirée des typologies de Mies van der Rohe.

C’est naturellement que la construction vient s’inscrire dans la parcelle, offrant une belle profondeur de jardin au sud, grâce à la création des accès piétons et des entrées côté nord. 

Ces aménagements, soulignés par une belle architecture paysagère aux lignes souples et organiques contraste avec l’architecture sobre du bâti, voulu compact et rationnel pour libérer un maximum d’espaces de détente. Le volume est animé par des évidements qui génèrent tantôt des terrasses, tantôt des loggias protégées (séjour-cuisine).

Villas mitoyennes THPE façade nord

Construction traditionnelle. Les trois niveaux du bâtiment sont en béton armé afin de libérer le plan des contraintes structurelles et permettre aisément la superposition de 3 étages aux fonctions différentes. La structure porteuse en béton armé est habillée d’une épaisse isolation thermique crépie de 22 cm d’épaisseur. L’enveloppe est complétée par des vitrages à triple verre isolants permettant d’être très économe en énergie.

Les grands principes du développement durable sont respectés. Sans être labellisé, le projet est considéré comme THPE du fait de ses performances énergétiques remarquables, soit Très Haute Performance Énergétique. La production de chaleur est assurée par des PAC alimentées par les panneaux solaires photovoltaïques et aucune énergie fossile n’est utilisée, conformément aux règlements genevois. 

Les toitures plates sont végétalisées avec rétention des eaux de pluie pour éviter de surcharger les réseaux de collecteurs en cas d’orages et les aménagements extérieurs optimisent des zones en pleine terre, avec surface en pavés drainant pour permettre à l’eau de pluie d’alimenter la nappe phréatique, des plantations de nouveaux arbres et des surfaces engazonnées importantes, grâce à la suppression des voitures en surface.

Le chantier réalisé en pleine pandémie et arrêt historique de tous les chantiers à Genève a certes subi un important retard, mais au final, le résultat est à la hauteur des attentes. 

Reportage sur DYOD.COM

Caractéristiques de l’ouvrage

Surface parcelle      1’047 m²

CUS  (THPE) 0,48 

Emprise au sol 251 m²

SBP habitable 502 m²

Volume SIA 416 3’536 m³ 

Parking souterrain 6 pl.

newsletter dyod

This div height required for enabling the sticky sidebar
Ad Clicks : Ad Views :