Ad Clicks : Ad Views :
Home / Architecture / Maison de vacances aux Diablerets

Maison de vacances aux Diablerets

/
/
1220 Views
 Réinterprétation des codes vernaculaires 

 La maison de vacances s’implante à la lisière de la forêt, sur une parcelle pentue située dans une petite clairière sur les hauteurs du village des Diablerets. 

Ingénieurs civil et bois
Chauffage-Ventilation 
Energies renouvelables 

Le volume reprend de manière archétypale les éléments basiques qui composent l’architecture vernaculaire de la région alpestre, soit un socle minéral, un volume en bois et une toiture à larges débordements. Les espaces de vie, situés au rez-de-chaussée, se prolongent au sud par une loggia creusée dans le volume. 

L’enveloppe du bâtiment est réalisée en lames de mélèze disposées horizontalement et protégées par une lasure foncée. La toiture est composée de bacs en cuivre oxydé. La structure se compose de trois poutres de toiture reposant sur huit porteurs verticaux. Le plancher sur rez-de-chaussée est quant à lui suspendu à la toiture, de manière à libérer l’espace de vie. 

 Conçue selon les principes du label Minergie 

 L’énergie de chauffage est produite par une pompe à chaleur géothermique en complément de panneaux solaires  L’énergie de chauffage est produite par une pompe à chaleur géothermique en complément de panneaux solaires photovoltaïques intégrés soigneusement en bordure de la toiture en cuivre.  

Projet épuré et minimaliste 

Avec ses éléments de toiture à la fois porteurs et finis ainsi que ses chevrons affinés, la maison de vacances s’affirme comme une réalisation à haute exigence technique mais visuellement simple et authentique.

Si les fondations sont en béton, tous les éléments hors terre sont en bois, de la structure des murs aux planchers en passant par le revêtement intérieur et extérieur. 

Un soin tout particulier a été porté à l’alignement du bardage sur le socle béton, comme à la position des menuiseries par rapport aux lames de bardage et des chevrons avec les joints de la couverture. Un important travail de préfabrication en atelier a permis une édification rapide in situ, évitant les aléas climatiques. 

Voir le reportage et profils des entreprises sur DYOD.COM
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Pinterest
This div height required for enabling the sticky sidebar