Ad Clicks : Ad Views :
Home / Architecture / Habitat écologique à Gollion (VD)

Habitat écologique à Gollion (VD)

/
/
626 Views
Sept unités d’habitation contiguës avec accès jardin
Transition avec le bâti villageois.

Le village de Gollion, avec près de 1’000 habitants, fait partie du District de Morges, surplombant la vallée de la Venoge à quelques kilomètres de Cossonay. Située en limite du tissu villageois, la parcelle bénéficie à l’est d’un dégagement généreux. La volumétrie reconnaît dès le démarrage du projet en 2014 les deux caractéristiques du lieu: le village derrière le cordon boisé à l’ouest et les champs à l’est.

La nouvelle construction s’inscrit dans la continuité de bâtiments anciens de type ruraux et trouve sa place sur le site d’un ancien hangar agricole. Le nouveau volume s’implante le long de la Vieille Route, dégageant un grand espace de jardins vers l’est.

Architecte – Direction des travaux
Entreprise totale
Ingénieur structure et étude parasismique
Promotion
Découpage vertical et jardin pour chaque logement.

Le projet évite le réflexe automatique de l’immeuble locatif proposant un découpage horizontal, privilégiant un nombre limité de propriétaires avec un accès aux jardins. Il propose dès lors une séparation verticale du volume en 7 lots à la typologie identique, tout à coup animé par des plis en plans et en façades. L’architecture vise à offrir des espaces différenciés, articulés autour de l’escalier et des demi-niveaux.

La cuisine et salle à manger à l’est sont complétées par une loggia offrant la privacité souhaitée dans l’habitat individuel. Ces espaces sont généreusement vitrés et lumineux. Le salon, au volume généreux en double hauteur, dispose quant à lui d’une ouverture unique, comme un tableau végétal vers l’extérieur.

Résolument bois.

Construit sur un sous-sol en béton, l’intégralité du projet est pensée dès les premières esquisses pour une construction bois préfabriquée.

Le bois s’affirme en façade bois pré-grisé naturellement au soleil. Toutes les découpes, telles les entrées ou les loggia sont traitées en panneaux tri-plis.

A l’intérieur, le bois comme élément constructif massif est mis en évidence dans l’escalier et les plafonds, créant une atmosphère particulière à des espaces traditionnellement laissés à l’appréciation des acheteurs finaux.

Le chauffage à distance 100% renouvelable est alimenté par la biomasse issue des déchets de cuisines et de fruits et légumes invendus, produite par un digesteur situé sur la Commune et distribué par conduites.

Cliquez sur BioEcoEnergie pour en savoir plus sur l’installation biomasse

Associé à la ventilation contrôlée et à l’installation de panneaux solaires en toiture, le projet présente un bilan écologique favorable, tout en s’affranchissant des labels courants.

Voir le reportage et profils des entreprises sur DYOD.COM
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Pinterest
This div height required for enabling the sticky sidebar