Ad Clicks : Ad Views :
Home / Architecture / Construction de 4 villas HPE au Chemin de la Mousse

Construction de 4 villas HPE au Chemin de la Mousse

/
/
664 Views

Maisons à cour

Le projet se situe sur une parcelle de la zone villa de Chêne-Bourg, aux portes de Genève. Il s’agit d’un secteur à fort potentiel, qui bénéficiera prochainement de la proximité d’une gare du CEVA.

L’atelier OBJECTIFS est mandaté pour une étude de densification de la parcelle. La proposition retenue prévoit la démolition de la maison existante et la construction de quatre maisons en ordre contigu, conçues pour répondre à la norme de haute performance énergétique (HPE).

Les logements s’articulent individuellement comme des maisons à cour, permettant à chacune de profiter d’une cour privée surélevée du côté des entrées. Un corps de bâtiment se déploie en porte à faux et abrite le couvert à voiture et l’accès aux logements. 

Au rez-de-chaussée, les séjours très lumineux sont traversants et donnent de plain-pied sur la cour et sur le jardin. A l’étage, la suite parentale se déploie de manière analogue, alors que 2 chambres supplémentaires complètent la typologie.  

Chaque maison propose une surface brute de plancher de 150 m2, auxquels s’ajoutent 65 m2 de locaux en sous-sol. La densité sur la parcelle est de 0,44 (CUS). 

Volumétrie articulée

La mise en séquence de ces quatre maisons à la volumétrie articulée, qui s’exprime par des volumes blancs en porte-à-faux, produit un effet de sérialité presque abstrait sur le chemin d’accès.

Les parties séjour et suite parentale entièrement vitrées sont enchassées entre ces volumes pleins, et profitent d’une intimité propre à chaque maison.

Maisons identiques mais personalisables

Les maisons étant identiques, elles offrent néanmoins une intimité aux habitants et la possibilité d’aménager librement et de personnaliser leur cadre de vie, tout en restant dans un environnement relativement dense. 

Les maisons sont certifiées Haute Performance Energétique (HPE): elles disposent de panneaux solaires thermiques pour la production d’eau chaude sanitaire. 

Un bassin de rétention déphase le déversement des eaux pluviales dans les collecteurs publics. La construction de ces maisons reste assez classique: murs en béton armé, avec isolation périphérique et crépi de finition. Les fenêtres sont en bois-métal et les ferblanteries en zinc-titane. 

L’ouvrage a été livré début 2017, après onze mois de chantier.

MANDATAIRES
ENTREPRISES PARTENAIRES
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Pinterest
This div height required for enabling the sticky sidebar