La Croisée marque l’arrivée à Renens par la Rue de Lausanne et concrétise les démarches de la Municipalité de Renens avec la Société coopérative Logacop, entreprises en 2006 déjà pour la création de logements à loyers modérés sur le site de l’ancienne usine Fly, en friche pendant plus de 10 ans.

Maître de l’ouvrage Logacop, Sté d’utilité publique, 1018 Lausanne

Pilote Chamot & Cie, 1006 Lausanne

Architectes Pezzoli & Associés, 1020 Renens

1020 Renens Croisée1020 Renens Croisée

Le projet prévoit une densification de population et d’emplois importante dans cette zone, corollaire d’une forte pression démographique pour Renens, quatrième ville du canton.

1020 Renens Croisée attique appartement

Profitant des transports publics, avec notamment le projet du tram Renens-Flon sur cet axe est-ouest de l’agglomération lausannoise, le nouveau quartier offre des surfaces de logements de 23’000 m2, réparties en quatre blocs et proposant pas moins de 157 appartements dont 48 subventionnés et des studios pour étudiants.

1020 Renens Croisée1020 Renens Croisée1020 Renens Croisée escalier Joux SA

Des activités tertiaires et commerciales se développent au rez des immeubles locatifs et dans le bâtiment phare du quartier, de forme « goutte d’eau » en plan.

1020 Renens Croisée école1020 Renens Croisée

Une école primaire de 6 salles de classe s’intègre également au complexe et un grand parking souterrain commun, accessible côté ouest, dessert l’ensemble du quartier, laissant l’intérieur de l’ilot libre de toute circulation.

Architecture. Avec un front de rue de près de 200 mètres de long, il s’agissait d’éviter un effet de bloc trop important. Les architectes ont ainsi pris le parti de scinder les volumes avec une partie centrale en léger retrait, offrant un accès piéton vers le parc public et l’école en passage sous le bâtiment.

le traitement des façades, avec un socle minéral compensant la pente de la rue de Lausanne et des étages alternativent traités comme de petites unités contribue à diminuer l’impact de l’ensemble. Les différentes typologies d’appartements, du studio au 4 pièces, se lisent en façades, donnant un caractère non répétitif à l’alternance des partie crépies blanc et des parapets de balcons en verre. La Goutte, bâtiment emblématique du quartier, attire d’emblée le regard des passants avec son style complètement distinct. Sa façade poteaux-traverses vitrée est protégée par une structure métallique brise-soleil en lames d’aluminium profilées et sa forme difficilement perceptible depuis le sol, le place dans une catégorie de bâtiment d’architecture audacieuse et remarquable. A l’intérieur de cet édifice de six étages sur rez, dédié à l’administratif et au tertiaire, mis à part deux appartements en miroir par niveau, un escalier en béton semi- préfabriqué s’insère dans la pointe effilée , visible de nuit grâce à un éclairage spécifique.

Le quartier convivial répartit harmonieusement logements, commerces et bureaux et se veut exemplaire sur le plan écologique avec 50 sondes géothermiques forées à plus de 250 mètre de profondeur, des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques. Les bâtiments obtiennent le label Minergie® et peuvent se passer de toute énergie d’origine fossile.

Voir la référence 4 pages

Renens 1020 Croisée magazine architecture projet